Hommes et femmes: tous égaux

À l´occasion de la nouvelle unité intégrée dédiée aux découvertes, nos élevés de la quatrième année ont travaillé les sujets de la liberté des femmes, de l´égalité des genres et de la violence sexiste.

Des essais, des récits, des poèmes ou des affiches ont été choisis comme support pour dénoncer des situations qui, malheureusement, sont encore très courantes de nos jours, et pour encourager les femmes à se sentir libres.

Voici quelques exemples:

JE MISE SUR MOI

Nous l’avons refait.
Prendre des chemins différents.
Nous avons mis des murs entre nous.
Nous avons fait nos vies.
Toi, la tienne; moi, la mienne.
Nous sommes loin,
Mais ça me fait toujours mal.
La même vie sait

Le désastre que nous avons fait.
C’est un secret de polichinelle.
Nous avions misé sur toi.
Mais pas cette fois.
Maintenant, c’est fini.
Cette fois je mise sur moi.
Maintenant, je m’aime bien.

Elena Jiménez Ayala, Andrea Báez Sevillano y Elena Carvajal Fernández.


Mylène une petite fille de 5 ans qui a été adoptée par une nouvelle
famille. Elle est vraiment contente, ses nouveaux parents l’aiment
beaucoup. Mylène a eu beaucoup de mauvaises expériences avec sa famille biologique.

Elle n’a pas connu son père parce qu’il est mort quand elle était petite
et sa mère est tombée amoureuse d’un autre homme vraiment beau. Il se
sont engagés et finalement ils se sont mariés. Bruno était un homme très
machiste et il ne permettait Marjorie, la mère de Mylène, de faire ce
qu’elle voulait de manière qu’il ne lui permettait pas de soigner sa petite fille.

Chaque jour Mylène allait au collègue mal habillée sans être coiffée et
sans prendre le petit-déjeuner et tout ça à cause du Bruno.

On doit lutter contre cette idéologie, nous sommes tous libres et pour ça nous devons faire ce que nous voulons.

Personne ne doit vivre une injustice à cause d’autrui.

Blanca Hidalgo Begines.
Francisco José Jiménez Cerrada.


L’égalité entre les hommes et les femmes est une réalité
qu’on ne peut pas déguiser.

On observe qu’il y a beaucoup de différences entre les
hommes et les femmes puisque aujourd’hui, les hommes
sont supérieurs aux femmes. Comme par exemple, dans le
travail, les entreprises préfèrent embaucher un homme
plutôt qu’une femme. Aussi quelque fois les hommes
gagnent plus d’argent que les femmes.

Ce n’est pas qu’un début. La violence machiste est un
symbole car les hommes se croient supérieurs. Chaque
année, il y a plus de 120.000 plaintes pour la violence
machiste.

À notre avis, les femmes sont égales aux hommes. Elles
doivent travailler et gagner le même argent sans l´importance de son sexe.
D’un autre côté, les hommes ne doivent pas frapper les
femmes et ils ne doivent pas les contrôler.
Nous devons êtres libres et ne pas dépendre d’un homme.

Marta Coronilla Murube y María Rodríguez Caballero


Nous allons parler des droits et de la liberté des femmes.

Pour commencer, il faut savoir que tous deux, la femme et l ́homme sont des
êtres humaines et qu ́il faut défendre légalité. L ́homme ne peut pas être
supérieur à la femme à cause de la tradition puisque sans les femmes, les
hommes en pourraient pas vivre parce qu´elles sont essentielles. Nous pensons
que pendant les années de la crise économique, la femme s´est chargeé de la
maison, et en plus elles travaillaient. C’est injuste que certaines femmes soient
payées moins d’argent que les hommes, quand les deux font le même travail.

En conclusion, nous croyons que, actuellement, il y a de plus en plus de

gens qui défendent la femme.

José María Candel Lucas y José Manuel Torres


Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s